Fundamental

BUVEZ LE BOURBON AMÉRICAIN

 

Montrez une bouteille de whiskey japonais à un écossais et il fera un bond. C'est un affront à sa fierté nationale, même s'il peut s'agir d'un bon whiskey. C'est cette réaction que le Congrès des Etats-Unis a sagement évité en 1964 lorsqu’il a prudemment déclaré que le bourbon pouvait seulement s'appeler ainsi s'il a été produit en Amérique. Le seul pays qui aurait peut-être pu froncer les sourcils aurait pu être la France, étant donné que le nom fait originellement référence à la famille royale.

Le bourbon est bien sûr un whiskey, mais tous les whiskeys ne sont pas des bourbons, ainsi le disent fièrement les distillateurs. En plus d'être obligatoirement produit aux Etats-Unis, au moins 51% (mais pas plus de 79%) de bouillie de maïs fermenté doit être utilisée dans son élaboration. Il doit aussi être vieilli pendant au moins deux ans dans des fûts de chêne neufs noircis à la fumée. La tradition précise qu'il doit provenir du Kentucky, où l'eau calcareuse est réputée lui donner sa distinction – c’est cette même eau, par ailleurs, qui rend les os des chevaux de courses du Kentucky si résistants. Tandis que la plupart des bourbons viennent du Kentucky, il est également connu pour être distillé dans des endroits moins prestigieux tels que le New Jersey (où l'eau contient plus de gangsters que de calcaire).

Il y a autre chose qui rend le bourbon si spécial : un bon devrait être dégusté en prenant tout son temps. Oubliez de descendre vos verres « cul sec » en rafales - laissez ça aux cowboys. Un bon bourbon s’apprécie comme un whiskey à siroter. Versez-en trois doigts dans un verre. N’y mettez rien d'autre ! Ne songez même pas à des glaçons (si vous cherchez une boisson fraîche, ouvrez votre frigo). Buvez votre bourbon sec et à température ambiante. C’est la seule manière d’apprécier toute la saveur et les arômes qu’il contient. Pour le dire autrement, s'ils avaient voulu vous le faire boire avec du Coca-Cola, ils l'auraient mis dans le fût.

Boire du bourbon convenablement est un vrai plaisir, mais sa deuxième qualité, c'est qu'il n'y a qu'un mot à dire. Admettez-le. Approchez-vous du bar, regardez le barman dans les yeux et commandez-lui un Sex on the Beach ou un Pink Ribbon, ça ne sonnera tout simplement pas aussi bien, n’est-ce pas ?